bras bionique
RobotiqueSanté

Le professeur en robotique Robert Riener est également le créateur du premier Cybathlon, série d’épreuves réservées aux personnes handicapées et « augmentées » par les technologies de pointe. Présent en France à l’occasion du festival Futur en Seine, il a répondu aux questions de Nom de Zeus.

laurentalexandre
Robotique

Entre secte, rêves de surhommes et avancée inexorable de l’Homme vers son avenir, le transhumanisme et le courant de pensée parmi les plus excitants du moment. Mais il questionne fondamentalement le futur de notre espèce. Laurent Alexandre, une des premières (et encore rares) personnalités françaises à se pencher sur la question, fait le point pour Nom de Zeus.

Société

À quoi ressemblera le sport dans futur ? Patrick Clastres, historien des sports, professeur à l’Université de Lausanne, s’est prêté au jeu de la prospective et livre à Nom de Zeus sa vision de l’avenir du sport. Un récit résolument pessimiste, visant à provoquer des réactions salutaires, mais fondé sur des tendances que nous voyons déjà apparaître.

Paul Jorion, Par Quentin Caffier
Économie

Paul Jorion n’est pas de ceux qui vous redonnent foi en l’avenir. Dans son dernier ouvrage « Le dernier qui s’en va éteint la lumière », l’anthropologue estime qu’il ne reste que deux ou trois générations à l’humanité avant de disparaitre. Pour Nom de Zeus, il explique pourquoi la fin est si proche. Entretien pré-apocalypse.

Crédit photo : Jacques Pochoy
Espace

L’annonce de la détection des ondes gravitationnelles a fait la Une des journaux du monde entier. Après la courte effervescence mondiale, Étienne Klein, physicien et philosophe des sciences, revient pour Nom de Zeus sur cet évènement majeur, qui ouvre une nouvelle page de notre futur. Et déplore qu’on ne s’y attarde pas davantage qu’une semaine.

COUVERTURE LA PRESIDENTE 452X294.indd
Société

Le premier tour des élections régionales a été très largement favorable au Front national. Suffisant pour imaginer Marine Le Pen diriger un jour le pays ? François Durpaire, maître de conférences à l’université de Cergy-Pontoise et auteur de La présidente, en est convaincu : le danger est là. Et l’échéance inéluctable. Il évoque avec nous ce scenario catastrophe.

radanne
Environnement

Dans trois semaines, la COP21 ouvrira ses portes à Paris. Les représentants des 196 pays présents vont tenter de trouver un accord international sur le climat afin de maintenir le réchauffement mondial en dessous de 2°C. Pierre Radanne, expert en énergies et climat, explique à Nom de Zeus ce que peut (et doit) changer cette conférence.