Et si des extraterrestres débarquaient, demain, sur Terre ? Ou si des explorateurs les rencontraient lors d’un voyage interstellaire ? La première difficulté serait probablement de savoir comment communiquer avec eux : comment les comprendre, comment se faire comprendre ? Le langage sera sans aucun doute d’une importance cruciale.

Inspiré par de nombreux ouvrages et films de science-fiction, de Babel 17 à Premier Contact, en passant par L’Enchâssement ou Les langages de Pao, Frédéric Landragin, directeur de recherche au CNRS, spécialiste en linguistique et traitement automatique des langues, explore ces questions en faisant dialoguer science-fiction et linguistique dans son livre Comment parler à un alien ? Langage et linguistique dans la science-fiction (Ed. Belial), à paraître jeudi 18 octobre. Le scientifique détaille les bases des langages, la nature des langues et modalités du premier contact et aborde aussi un concept plus philosophique : apprendre à parler à un extraterrestre, c’est apprendre à parler à l’autre, donc savoir se parler à soi-même.“

L’EXPRESS. Qui a le mieux imaginé le premier contact ?

Frédéric Landragin : La première oeuvre cinématographique qui m’a marqué, c’est Rencontres du troisième type de Steven Spielberg. C’était la première fois, au cinéma, que les extraterrestres n’étaient pas simplistes, ne parlaient pas l’anglais et n’utilisaient pas de traducteur automatique universel. Il fallait apprendre à communiquer avec eux. Si le film ne pousse pas le concept jusqu’au bout et se contente des fameuses cinq notes de musique, il montre que le problème est sérieux et qu’une équipe de scientifiques doit le résoudre. Plus récemment, Premier Contact, de Denis Villeneuve, est le premier film qui aborde vraiment la question de la linguistique et reflète ce que font les scientifiques de terrain.

La littérature est beaucoup plus fouillée, il est plus difficile de se prononcer. Peut-être que les meilleures histoires sont celles où le contact est finalement impossible ? Comme dans Solaris de Stanislas Lem, par exemple, où les scientifiques tentent d’entrer en contact avec un océan vivant, sans succès, ou dans La voix du maître, du même auteur, où les chercheurs sont dans l’incapacité de décrypter un message venant de l’espace.

Quelle est la langue inventée la plus crédible ?

La plupart du temps, les langues extraterrestres imaginées par des auteurs sont une suite de mots nouveaux intégrés dans une syntaxe déjà connue, comme celle du français ou de l’anglais. Cela a le mérite de très bien passer à l’écran, mais pour un linguiste, cela semble trop facile.

Par Victor Garcia. Lire la suite de l’entretien sur le site de l’Express

Comment parler aux aliens, “le jour du premier contact”?

Category: Chez les copains
0
160 views

Join the discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *