Collision of black holes and the resulting gravity waves

En 1916, Albert Einstein théorisait pour la première fois l’existence d’ondes se déplaçant à la vitesse de la lumière, en déformant l’espace-temps. Un siècle plus tard, le monde scientifique est en ébullition, ces ondes ont enfin été détectées. Petite revue de presse pour comprendre ce phénomène et son importance.

C’était il y a 100 ans : Einstein, se basant sur sa théorie de la relativité générale, prédisait l’existence d’ondes gravitationnelles, sortes de vagues déformant l’espace-temps, rien que ça. Et c’est ce jeudi 11 février 2016 que les scientifiques de l’observatoire LIGO ont annoncé qu’ils ont pu observer pour la première fois la présence de ces ondes. Vous êtes perdus ? Pas de panique. La petite vidéo ci-dessous explique très clairement le fonctionnement de ce phénomène :


Cette découverte majeure pour le monde de la physique (et pour le monde tout court) a forcément fait le tour du monde en quelques minutes. Vous trouverez ci-dessous une petite sélection des articles et tweets de personnes bien mieux qualifiées que nous pour vous parler déformation de l’espace-temps, théorie de la relativité générale et nouvelle ère de l’astrophysique.

Consécration pour la relativité générale d’Albert Einstein

Kim Thorne, scientifique du LIGO (et membre de l’équipe technique du film Interstellar) confirme ce qu’avait imaginé Einstein.

Preuve de l’existence des trous noirs

Si très peu de scientifiques doutaient encore de l’existence des trous noirs, la détection de ces ondes vient véritablement confirmer leur existence, pour la première fois.

Ces ondes ont non seulement été détectées, mais entendues :


Et maintenant ?

Le Monde retrace le fil d’actualité en direct de cette annonce, ainsi que les implications que cette découverte pourraient avoir à l’avenir.

De nombreux scientifiques n’hésitent pas à parler d’une nouvelle ère dans l’histoire de l’astronomie.

Pour l’astrophysicien Pierre Binetruy, il s’agit là de « la découverte du siècle » :


Christophe Galfard compare ces ondes à la lunette de Galilée et estime que cette découverte restera dans l’Histoire.

Certains estiment même que cette découverte a tué le suspens du futur prix Nobel.

En bref, ces ondes nous permettront certainement de faire des découvertes complètement folles à l’avenir, et sacralisent un peu plus le génie d’Albert Einstein, qui avait tout prévu il y a un siècle.

DarkAlbert

 

Pour aller plus loin :

 

Ondes gravitationnelles, kesako ?

Category: Espace
0
767 views

Join the discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *