C’est probablement déjà l’annonce de l’année dans le monde de l’astronomie. Une neuvième planète aurait été découverte dans notre système solaire, tout simplement. Elle serait la cinquième plus grosse planète du système solaire.

L’annonce est tombée ce mercredi du côté de l’Institut de technologie de Californie (Caltech). Konstantin Batygin et Mike Brown des chercheurs américains ont découvert des indications selon lesquelles une neuvième planète, très grosse, existerait dans notre système solaire. Mais cette dernière n’a pas encore pu être observée et reste donc pour l’instant hypothétique, même si la marge d’erreur a été estimée à 0,007%.

Quelles données avons-nous ?

L’objet aurait une masse d’environ dix fois celle de la Terre et serait sur une orbite vingt fois plus éloignée que celle de Neptune, qui évolue autour du soleil à une distance moyenne de 4,5 milliards de kilomètres.

Les deux chercheurs, qui ont fait cette découverte grâce à des modèles mathématiques et des simulations par ordinateur, estiment qu’il faut environ 15 000 ans à cet objet pour compléter son orbite autour du soleil. Elle a été découverte grâce à sa force de gravité et son attraction  d’astéroïdes et de débris dans son voisinage.
Si leurs calculs, publiés dans l’Astronomical Journal, sont bons, elle se trouverait aux confins de notre système solaire, au-delà de Neptune, dans la ceinture de Kuiper. C’est dans cette zone que se trouve notamment Pluton, longtemps considérée comme la neuvième planète du système solaire, mais rétrogradée depuis au rang de planète naine.

2021 : une première observation espérée

Si l’existence de cette planète était confirmée, elle serait « la neuvième planète » de notre système solaire, a relevé Mike Brown. « Il n’y a eu jusqu’à présent que deux planètes découvertes dans notre système solaire depuis l’antiquité et ce serait dans ce cas la troisième », a-t-il dit. « Il y a encore une grande partie de notre système solaire qui reste à découvrir et c’est très exaltant ». S’ils sont sûrs de leurs calculs mathématiques, ils vont désormais s’attacher à essayer de la trouver via télescope. L’équipe est confiante et espère la « trouver » dans les cinq ans.


« Bien que nous ayons été sceptiques initialement nous sommes de plus en plus convaincus de son existence en poursuivant notre recherche », explique Konstantin Batygin, professeur adjoint de science planétaire à Caltech. « Pour la première fois depuis 150 ans, nous avons de solides indications que l’inventaire du système solaire est incomplet », ajoute-t-il.

Si tout ceci reste encore à démontrer, la nouvelle reste extrêmement excitante dans le monde de l’astronomie. Si nous découvrons cette « neuvième planète », resteront encore les questions classiques : pourrait-elle abriter la vie, et surtout quand irons-nous la voir de près ? Rappelons qu’il a fallu plus de 10 ans pour aller voir Pluton. Nous pouvons donc espérer des premières images d’ici 2026 ?

Une neuvième planète dans notre système solaire ?

Category: Espace
0
1397 views

Join the discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *