Dans une vidéo ayant ressurgi des méandres de l’internet mondial, l’émission «Database» de 1984 montre comment on envoyait un simple mail. Et autant dire que si l’opération semble alors “très simple”, elle donnerait des sueurs froides à toutes les nouvelles générations.

En 1984, l’internet était balbutiant. Et avec lui, les pionniers des geeks. Database, nous montre ces tout premiers passionnés d’électronique et de technologie numérique. En dehors des styles vestimentaires, parfaitement symptomatiques du mal-être des années 1980, on voit dans cette vidéo la présentatrice Jane Ashton demander au couple Julian et Pat Green par quel prodige ils ont bidouillé leur téléphone pour pouvoir « envoyer un e-mail ».

Au moyen de leur rutilant ordinateur de dernière génération, les Green expliquent alors la manœuvre :

C’est très simple, indique Julian Green. Le téléphone est connecté au réseau téléphonique grâce à une prise. Je n’ai qu’à la débrancher du téléphone pour la brancher sur cette boîte, le modem. Je n’ai plus qu’à brancher l’un des câbles du modem à l’endroit où était branché le téléphone. J’allume le modem, et voilà, c’est tout bon.

Après avoir entré son mot de passe (« 1234 », ce qui, même en 1984 n’était pas du tout une bonne idée), Julian se connecte ensuite à un service appelé Micronet 800 (si vous vous dites que ça ressemble à une pâle copie de notre bon vieux Minitel, vous avez parfaitement raison), capable de fournir moult services :

La page principale me donne les actualités du jour, les nouveautés du système, et les différents logiciels disponibles. Sur cette page, je peux aussi écrire une lettre.

La suite montre qu’outre le côté rétro (à peine) ringard de la vidéo, ces geeks avant l’heure ont tout de précurseurs. Et savoir envoyer un e-mail semble alors gage d’une entrée de plain-pied dans le futur. Pat Green explique pourquoi, sur les raisons qui les ont poussé à acheter une telle machine.

Je suis très intéressée par les nouvelles technologies. Et je ne veux pas être laissée de côté. Je ne crois pas que ce soit réservé aux jeunes qui vont à l’école. Nous, les plus vieux, aurons beaucoup à apprendre.

Bien sûr, les Green n’ont pas la pleine mesure de la révolution qu’ils vivent alors, en témoigne l’utilisation plutôt limitée qu’en fait Pat :

Je l’utilise pour me tenir à jour des choses à faire à la maison, comme par exemple pour savoir ce qu’il y a dans le réfrigérateur, enregistrer des numéros de téléphone et des adresses. C’est également très pratique pour le traitement de texte. Mes lettres sont parfaites, maintenant. Mais la chose la plus excitante, je trouve, reste les e-mails. J’écris à d’autres gens présents sur le système.

La vidéo filme ensuite Pat Green envoyer un e-mail à l’équipe de Database, pour « montrer à quel point c’est facile ».

 Meilleurs vœux à toute l’équipe de Database. Électroniquement vôtre, la famille Green, écrit-elle.

Nous vous laissons ensuite savourer cette délicieuse musique de générique. Si cette dernière ne vous dit rien, vous aurez sûrement la même réaction que ces adolescents devant windows 95. Pour les autres, elle vous rappellera à quel point internet s’est rapidement et radicalement développé depuis 30 ans. Ce qui était alors futuriste semble bien préhistorique aujourd’hui.

Info repérée par Digg.

Envoyer un mail en 1984 : l’entrée dans le futur

Category: Futur antérieur
0
704 views

Join the discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *