Le futur en 1900, c’était l’an 2000, évidemment. Mais comment l’imaginait-on ? Une série de cartes postales, dessinées par les artistes Jean Marc Cote et Jean Villemard et tombées dans le domaine public, nous donne une idée du regard que l’on avait alors de la France du XXIe siècle.

Avec nos yeux de 2016, nous avons peut-être oublié comme l’an 2000 nous a longtemps fascinés. En 1900, à l’heure des expositions universelles coloniales, l’époque était aux inventions révolutionnaires (cinéma, pneumatiques et premiers moteurs) et le futur semblait foisonnant. Disponibles sur Wikimédia Commons, ces cartes postales dressent un portrait intéressant du futur d’alors.

À la vue de ces dessins, on remarque plusieurs obsessions, liées à l’époque. Celle de voler, bien entendu. Tout y passe : postiers volants, voitures volantes, bus volants, pompiers volants, police volante, etc. La maîtrise du ciel, pensait-on, n’aurait plus de secrets pour l’homme en 2000.

Deuxième obsession : la mer, l’océan, et de manière générale tout ce qui a trait aux fonds marins. Baignée dans l’univers de Jules Verne et de son 20 000 lieues sous les mers (dont on retrouve l’esprit dans ces cartes postales), l’époque n’envisageait pas autre chose qu’une conquête de ces lieux alors hostiles. Dès lors, les dessinateurs envisagent des choses aussi farfelues que des courses à dos de poissons géants ou des baleines reconverties en transports en commun sous-marins.

Dernière tendance, et sûrement la plus visionnaire malgré son caractère désuet : l’automatisation. Si la robotique moderne n’est évidemment le propos de l’époque alors en plein âge d’or industriel, il est amusant de noter qu’on imaginait déjà le remplacement de certaines tâches humaines par des machines. Et si la peur est aujourd’hui de voir les robots nous mettre au chômage ou nous diriger, l’époque semblait beaucoup plus optimiste et n’y voyait que progrès.

L’an 2000 vu de France en 1900

Category: Futur antérieur
0
1310 views

Join the discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *