Online Payment CC

Les avancées technologiques se multiplient et poussent de plus en plus rapidement vers la sortie les inventions obsolètes. Dans cinq ans, qui sait quelles technologies seront devenues inutiles ?

Il y a seulement cinq ans, le monde était déjà différent. En 2010 l’iPad faisait ses débuts, Kickstarter entendait révolutionner le capitalisme par le fundraising et nous découvrions à peine le paiement sans contact de carte de crédit ou par téléphone. Les cinq prochaines années vont sans doute donner naissance à des produits et services que nous ne pouvons même pas encore imaginer. Mais pouvons-nous imaginer ce que nous laisserons sur le côté ? Le site TechCrunch a fait sa liste.

Liquide, chéquiers, cartes de crédit et distributeurs automatiques

« Bientôt, vous effectuerez toutes vos opérations bancaires avec votre smartphone, voire votre voiture » estime le site. S’appuyant sur l’essor de sociétés comme Square, qui permettent de payer directement via son smartphone ou sa tablette, il prédit en premier lieu la fin du chéquier. L’utilisation de ce dernier a d’ailleurs chuté de 57% entre 2000 et 2012 aux États Unis selon la Réserve Fédérale.

Selon le rapport de la société First data, The Unbanked Generation, plus de 90% des Américains de moins de 30 ans ne consultent leurs comptes qu’en ligne et n’ont jamais utilisé un chéquier de leur vie. Ce qui donne du poids à une éventuelle disparition proche de ce dernier, puis de la carte bleue. Au moins aux États-Unis. Car pour l’instant les sociétés comme Square ou Venmo peinent à s’implanter durablement en Europe, où le paiement par carte bleue est plus populaire qu’aux États-Unis. Toutefois, la possibilité d’avoir un « porte-feuille numérique » tout en un pourrait faire son chemin. D’autant qu’Orange vient de se lancer dans la course et s’est rapproché de Groupama Banque pour créer une « banque mobile » dès 2017 en France.

Cette tendance pousse le site à estimer qu’il n’y aura plus de billets. Et qui dit plus de billets, dit plus de distributeur de billets. Implacable.

Les supports USB

En 2020, 70% de la population mondiale utilisera un smartphone, estime Ericsson dans un rapport. Les données mobiles auront quasiment doublé par rapport à 2015. Comment conserver toutes ces informations ? Dans les nuages. Dans 5 ans, les données seront stockées uniquement dans le cloud et les supports USB seront devenus obsolète, selon TechCrunch.

Les géants comme Apple, Google, Microsoft ou Dropbox offrent désormais des espaces de stockage quasi-infini gratuitement ou à des coûts dérisoires. Qui achètera encore des clés USB dans 5 ans ?

Avant, on trouvait ça cool que les boîtes offrent gracieusement ces petits espaces de stockage comme objet promotionnel. Dans cinq ans, cela reviendra à offrir un pin’s.

Les mots de passe

« Vous avez oublié votre mot de passe ? » Avouez, vous avez tous cliqué cinquante fois sur ce genre de liens, à moins que vous n’ayez une très bonne mémoire ou un seul mot de passe pour tous vos identifiants, ce qui est mal.

Avec une moyenne de 19 mots de passe par personne (dont plus d’un tiers n’est pas assez fort), il est normal de s’emmêler les pinceaux. Mais ce casse-tête touche surement à sa fin. Dans les années à venir, les sécurités seront de plus en plus biométriques, à l’instar de l’i-phone 5 et de sa sécurité par empreinte digitale. Et comme nous venons de voir que votre téléphone sera aussi votre banque et votre coffre-fort de données, il aura intérêt à être bien sécurisé.

A priori, votre œil, votre empreinte digitale ou votre voix semblent être de meilleures garanties de sécurité que le nom de votre chien ou la date de naissance de votre mère, même s’ils présenteront leurs propres risques et que même les humains peuvent être piratés. Mais le mot de passe en lui-même est bien voué à disparaître.

La télécommande

Bon, celle-là, on vous l’accorde, c’est comme si elle avait déjà disparu. Et passer trois heures à déplacer tous les coussins pour trouver la télécommande (ou une des 50 télécommandes, selon l’état de votre home cinema ou de votre degré de masochisme) ne manquera à personne.

D’ici 2020, les « maisons intelligentes » et « l’internet des objets » (idO) auront au raison de la télécommande. Près de 18 milliards d’appareils supplémentaires seront connectés dans 5 ans, selon Strategic Analytics. Votre smartphone (encore lui), votre montre ou votre tablette pourra diriger tous vos objets connectés. Baisser vos stores, changer de chaîne ou régler votre réveil matin avec la même télécommande, la fin de ce genre de casse-têtes quotidiens ?

Avec la démocratisation d’outils de commande vocale, vous pourrez également commander la plupart de ces objets avec votre voix. Oui comme dans Star Trek. Ou K2000 si vous préférez.

Les contrats papiers, factures, etc.

Certes, ce n’est pas la première fois que l’on annonce la fin du papier, qui apparaît comme presque archaïque dans une société de plus en plus numérisée. Mais de nombreuses opérations deviennent aujourd’hui plus couteuse, voire plus difficiles à réaliser sous format papier que numériquement. Ainsi les contrats ne seront plus signés physiquement mais nécessiteront un accord numérique, via le cloud.

Le site souligne que le secteur de la santé, de la finance, de l’immobilier et même des services gouvernementaux, adoptent déjà cette méthode et estime que d’ici 5 ans, elle sera devenue la norme et effacera les signatures papier.

 

Bien sûr, ces prédictions ne demandent qu’à être contredites, mais elles suivent des tendances déjà en cours. En revanche si vous estimez que vous ne regretterez pas grand chose de cette liste, dîtes vous qu’on pourrait y ajouter le chocolat, une bonne partie des éléphants de la planète, la totalité des glaciers en été voire… Facebook, selon certains analystes.

 

Pour aller plus loin :

5 choses qui vont disparaître dans les 5 ans

Category: Société
0
2068 views

Join the discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *