En 2040, on ne fera plus l’amour pour faire des enfants

La sélection embryonnaire remplacera le sexe comme moyen de concevoir nos enfants. C’est en tout cas le scenario qu’a imaginé un chercheur américain, se basant sur nos connaissances actuelles en génétiques, l’avancée des travaux dans ce domaine et les principales tendances.