Économie

Les gouvernements se succèdent, les réformes s’accumulent, les propositions se multiplient, mais rien n’y fait : le chômage ne cesse d’augmenter. Ajoutez à ça une automatisation galopante et vous voyez au loin se profiler la mort inéluctable de l’emploi.Et sachez-le, vous devriez vous en réjouir. C’est en tout cas ce que nous annonce Raphael Liogier.