Société

À quelques mois de l’Euro de football et des Jeux olympiques de Rio, Nom de Zeus s’est penché sur l’avenir du sport. Patrick Clastres, historien des sports, professeur à l’Université de Lausanne, s’est prêté au jeu de la prospective et nous livre sa vision du sport du futur. Un récit résolument pessimiste, visant à provoquer des réactions salutaires, mais fondé sur des tendances que nous voyons déjà apparaître.